PETROLE – 10 tirages argentiques – 28 x 39 cm – Du 9 au 31 mai 2013 - Make Noise Store - 4 rue des capucins 69001 Lyon

[Les photos du vernissage] - [Make Noise website]

Le matin du 4 janvier 1966, tout semble normal à la raffinerie de Feyzin, à 5 km au sud de Lyon. Mais vers 7 h, une fuite de gaz se déclare lors d’une manœuvre technique.

L’alerte est donnée et des mesures d’urgence sont prises, mais une nappe de propane, hautement inflammable, se répand sur l’autoroute et les voies qui longent la raffinerie. Le passage d’une voiture enflamme le gaz. Le feu remonte jusqu’à la raffinerie. Un premier réservoir de gaz explose. Puis un deuxième. Les flammes s’élèvent jusqu’à 600 mètres de haut, le souffle des explosions se fait sentir jusqu’à 16 km en aval de la raffinerie.

La catastrophe fait 18 morts, une centaine de blessés, principalement des pompiers et des employés de la raffinerie. Deux jours sont nécessaires pour éteindre le feu.

Négligence des consignes de sécurité, défauts de conception du matériel, plusieurs facteurs se combinent pour provoquer la première catastrophe industrielle de cette ampleur en France.

______________

Récemment installé à Lyon et attiré par l’esthétique brute et monumentale de la raffinerie, ce n’est qu’après avoir pris les photos que je découvre l’histoire de la catastrophe. Une fois les négatifs en main, j’ai voulu pousser mes images vers l’obscurité. Tailler des gris sombres, comme si la raffinerie coulait elle-même dans le pétrole qu’elle charrie.
Ces tirages sont une vision personnelle de la présence sourde de l’histoire qui pèse sur ce lieu.

Il semble difficile de percevoir le décalage entre un tel évènement en 1966 et ce qui pourrait se passer maintenant. À l’époque, les riverains n’avaient aucune information, les secours étaient mal organisés et les risques mal évalués. La raffinerie est aujourd’hui un site hautement contrôlé et soumis à des mesures de prévention du risque industriel. Il est plus facile de s’informer sur les incidents récents, les plans de sécurité ou les substances dégagées par la raffinerie dans l’environnement.
L’obscurité actuelle est peut-être ailleurs, dans la densité des informations et dans leur complexité.
Comme un doute qui plane sur notre capacité à agir pour éviter que l’histoire se répète.

______________

Photos prises en juillet 2012. Les tirages ont été réalisés à la main dans mon laboratoire argentique.

______________

Pour en savoir plus sur la catastrophe de Feyzin :

[Reportage de France Info, par Sébastien Baer]

[Sur le site de l'INA: Inter actualités de 20H00 du 4 janvier 1966]

[Rapport sur la catastrophe, Analyse, Recherche et Information sur les Accidents (pdf)]

[Thèse de l'IEP de Lyon, Léa Berthet, Feyzin, 4 janvier 1966 : La première grande
catastrophe industrielle moderne et ses
implications politico-administratives
, 2008 (pdf)
]

 
 
http://awel.fr/files/gimgs/th-17_web_Flyer 2 EXPO recto_v2.jpg
 
 
http://awel.fr/files/gimgs/th-17_scan-tirage-.jpg
 
 
http://awel.fr/files/gimgs/th-17_scan-tirage--8.jpg
 
 
http://awel.fr/files/gimgs/th-17_scan-tirage--5.jpg
 
 
http://awel.fr/files/gimgs/th-17_scan-tirage--9.jpg
 
 
http://awel.fr/files/gimgs/th-17_scan-tirage--4.jpg
 
 
http://awel.fr/files/gimgs/th-17_scan-tirage--2.jpg
 
 
http://awel.fr/files/gimgs/th-17_scan-tirage--7.jpg
 
 
http://awel.fr/files/gimgs/th-17_scan-tirage--3.jpg